DD



Après avoir commencé comme assistant de photographe de studio en Europe et aux Etats-Unis, Dimitri Daniloff (Paris, 1970) débute en 1998 une carrière de photographe indépendant, marquée dès le début par le désir de créer des histoires photographiques futuristes et subversives, nées de concepts et développées avec tous les outils numériques les plus novateurs dont il dispose. Manipulations et distorsions savantes, jeu de matières et de volumes construisent un univers fantastique qui a assis rapidement sa notoriété.

Lauréat de nombreux prix photographiques et publicitaires, Dimitri Daniloff a remporté en 2003 le Grand Prix de Cannes et participé la même année à l’exposition organisée à Paris par le musée de la Publicité des Arts Décoratifs sur La photographie publicitaire en France, de Man Ray à Jean-Paul Goude. Il est distingué comme représentant la nouvelle génération photographique. Les Rencontres photographiques d’Arles accueillent cette exposition.